• +223 20 22 56 73
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Hamdallaye ACI 2000, Bamako - Mali

Le Mali,Une Afrique Authentique

Le Mali en image

previous arrow
next arrow
Slider
mali une afrique authentique
 
  • Location: Afrique de l’Ouest
  • Superficie : 1,241,238 km²
  • Frontières :7 pays (Algérie, Côte d’Ivoire, Guinée- Conakry, Burkina
    Faso, Niger, Sénégal et Mauritanie),
  • Population : environ 20 Millions d’habitants,
  • Population de la capitale, Bamako: plus de 3 millions d’habitants,
  • Langue officielle: Français,
  • Devise: Un Peuple - Un But - Une Foi,
  • Couleur du drapeau:Vert - Jaune - Rouge.

HISTOIRE

hsitTèrre de vielle civilisation et berceau des grands empires et royaumes, l’histoire du Mali a été marquée par le passage des grandes célébrités comme: Soundjata Keita, Kankou Moussa, Askia Mohamed, Tieba Traoré, Samory Touré, El Hadj Omar Tall,Biton Mamary Coulibaly etc.

Le Mali, est un pays des grands empires et royaumes ayant engendré de brillantes civilisations africaines :
- l’empire du Mali 13ème et 14ème siècles;
- l’empire Songhaï ;
- le royaume Bambara de Ségou ;
- le royaume toucouleur d’EL hadj Oumar ;
- le royaume peulh de Sékou Amadou etc.

Les vestiges de ces empires et royaumes constituent des attractions majeures pour le tourisme malien.

GEOGRAPHIE

geogr

Le climat au Mali est tropical et sec. On y distingue deux principales saisons :
- une saison chaude et pluvieuse ;
- une saison froide et sèche.

Le rélief est essentiellement constitué de plateaux et de plaines. Le mont Hombori est le plus haut sommet culminant à 1155 m d’altitude. Le pays est traversé par deux grands fleuves : le Niger (1.700 kms au Mali) et le Sénégal (800 kms au Mali).
Le Mali, territoire enclavé, situé au coeur de l’Afrique occidentale dispose de plusieurs zones humides dont la principale est le Delta Intérieur du Niger (DIN), classé site Ramsar. Le delta intérieur du Niger est une vaste plaine inondable constituant la plus vaste zone humide de l’Ouest africain de par sa taille et la seconde en Afrique après le delta de l’OKAWANGO au Botswana.

Trois types de climat caractérisent le Mali:

- Soudanais au Sud (climat tropical humide). La végétation est celle de la savane parsemée de forêts.
- Sahélien à l’Ouest et au centre (climat tropical semi-humide).
- Saharien au Nord (climat tropical sec).

Au Mali deux périodes sont favorables au tourisme :
La grande saison qui s’étale d’Octobre à Mars (Saison fraiche)
La petite saison qui s’étale de Juillet à Août (Saison pluvieuse)
Image

le Mali est une véritable mosaïque de cultures et de peuples où se côtoient différentes ethnies s’exprimant majoritairement dans les langues nationales, les plus courantes sont le bambara,le sarakolé, le songhaï et le peulh etc.

Les principales ethnies sont : les Bambaras,les Peuls,les bwas, les Bozos, les Dogons, les Khassonkés,les Malinkés, les Sonrhaïs,les Touaregs,les Arabes,les Sarakolés,les Sénoufos, les Miankas.

ECONOMIE

cartLe Gouvernement du Mali a opté pour une économie nationale basée sur la libre entreprise. A cet effet, il s’est doté entre autres, d’un code des investissements très attractif et notamment d’un code spécifique aux investissements touristiques et hôteliers. Le Mali est un pays à vocation agro-sylvopastorale par excellence. Son économie est basée sur les domaines du secteur secondaire comme : les mines, le tourisme et l’artisanat. Le secteur tertiaire contribue aussi à l’économie nationale. Le Mali se hisse au niveau des premiers producteurs de coton de l’Afrique au sud du Sahara. Il est 3ème producteur d’or au niveau du continent africain après l’Afrique du Sud et le Ghana.L’industrie naissante du tourisme se confirme de plus en plus comme un puissant moteur du développement économique et social. Le Mali géologique est un condensé de 60 000 km² de birimien. Le secteur des mines est l’un des moteurs de la stratégie actuelle de développement du Mali. En plus de l’or il existe des minéraux tels que le manganèse, le fer, le plomb, le cuivre, le gypse, le nickel, la platine, le calcaire, le marbre, le bauxite….L’or représente 15% du PIB malien et occupe la première place dans les recettes d’exportation. Le pays est membre de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). En 1995, le Mali a adhéréà l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Ses principaux partenaires commerciaux sont : la France, le Sénégal, l’Italie, la Chine, l’Afrique du Sud. Pour les importations et les exportations ce sont : la France, l’Allemagne et le Sénégal.

TRANSPORT

Le désenclavement du Mali placé au cœur des priorités du Gouvernement.

RÉSEAU DE TRANSPORT ROUTIER

19 912 km, dont 13 717 km de routes bitumées.Le réseau routier est de plus en plus dense et la qualité des routes s’améliore.Toutes les principales villes du Mali sont accessibles à partir de Bamako par des routes bitumées et des bus confortables. Le Mali est accessible en voiture depuis ses pays frontaliers :
- l’Algérie par l’axe transsaharien;
- la Côte d’Ivoire et le Burkina-Faso;
- le Sénégal, et la Mauritanie;
- le Niger;
- la Guinée Conakry.

RÉSEAU DE TRANSPORT AÉRIEN

Le Mali est desservi par plusieurs compagnies aériennes internationales. L’aéroport international Président Modibo Keïta-Sénou est le principal aéroport du Mali, des vols réguliers sont proposés par : Air France (vol Paris-Bamako quotidien), Royal Air Maroc, Tunis Air, Ethiopian Airways, Turkish Airlines, Kenya Airways etc..

En outre plusieurs régions administratives possèdent un aéroport pour des vols domestiques.

CHEMIN DE FER

La compagnie Ferroviaire Dakar-Bamako relie Bamako à Dakar (Sénégal). De Bamako, le train dessert les villes maliennes de Kati, Négéla, Sébékoro, Kita, Toukoto, Oualia, Mahina, Galouga, Diamou, Tintiba Kayes. Il se rend également à Koulikoro (train marchandises).

NAVIGATION FLUVIALE

Les pinasses, longues pirogues à moteur, assurent en permanence le transport de marchandises et de personnes sur le fleuve Niger entre Koulikoro, Mopti et Tombouctou.
La Compagnie Malienne de Navigation (COMANAV, tél. (+223) 20 22 38 02) dispose de bateaux circulant pendant la crue du fleuve Niger, une façon agréable de découvrir le Mali en une semaine sur le fleuve, de Koulikoro à Gao. Le bateau fait escale à Ségou, Mopti, Diré, Kabara (Tombouctou) et dans les principaux villages qui bordent le fleuve Niger.
L’ouverture des tronçons varie selon les saisons : la liaison Mopti - Gao est généralement assurée de Juillet à mi - Janvier, tandis qu’elle s’arrête fin novembre. La liaison Koulikoro - Mopti est assurée en juillet-août. Ces liaisons sont hebdomadaires.

TRANSPORT LOCAL

Des agences de locations permettent également aux visiteurs de louer tous types de véhicules. Le transport urbain s’effectue par taxis et par minibus. L’interurbain est assuré par des minibus et des compagnies de bus climatisés.

AGRICULTURE

Traversé par les deux plus grands fleuves d’Afrique de l’Ouest ainsi que les immenses plaines du Delta intérieur, le Mali offre le meilleur potentiel irrigable de la région. Avec ses 37 millions d’hectares disponibles, le Mali jouit de la plus grande ressource foncière inexploitée de l’Afrique de l’Ouest.

Le Mali est également le premier producteur de coton de l’Afrique au sud du Sahara. Le pays est un important producteur de mangues (200 000 tonnes) dont une faible partie seulement est exporté (3 000 tonnes) malgré un énorme potentiel.

Les opportunités d’investissement sont importantes : la commercialisation des intrants et des produits, la transformation des céréales sèches (blé, mil, sorgho, mais, riz), la transformation des fruits et légumes. La production céréalière excède les besoins alimentaires du pays.

ÉLEVAGE ET PÊCHE

ÉLEVAGE

Le Mali est le premier pays d’élevage au sein de l’espace UEMOA et le deuxième de la zone CEDEAO. Avec 15% des recettes d’exportation, l’élevage est la 3ème recette d’exportation du pays après l’or et le coton : il contribue à 10 % du PIB national et 80 % aux revenus des populations des zones exclusivement pastorales.

PÊCHE

pechehhhLa Politique Nationale de Développement de la Pêche et de l’Aquaculture (PNDPA) issu du Schéma Directeur de Développement de la Pêche et de la Pisciculture au Mali constitue le document de référence de politique et de cadre d’orientation dans les domaines de la Pêche et de l’Aquaculture au Mali et de ce fait elle sert de cadre de planification pour l’élaboration des programmes et projets d’appui au développement de la filière poisson et à l’aménagement des pêcheries aux différentes échelles du territoire.

Image
Image

Le Mali

Mali Tourisme

Découvrez

Organisez