CEREMONIE DE CLOTURE DE LA 7ème EDITION DU FESTIVAL CULTUREL DOGON « OGOBAGNA »

La 7ème édition du festival culturel dogon « OGOBAGNA » a pris fin le 30 janvier 2022 à la place du Cinquantenaire, sur les berges du fleuve Niger à Bamako, sous la présidence du Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO accompagné par certains membres du Gouvernement, des autorités administratives et coutumières de la commune III du District de Bamako, des membres de l’Associations Ginna dogon et d'une foule nombreuse venues témoignés.
En prononçant le discours de clôture du festival OGOBAGNA 7, le Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO, a salué les organisateurs et les festivaliers pour avoir réussi le challenge malgré le contexte sociopolitique, sécuritaire et sanitaire très difficile que le Mali vit en ce moment. Il a tenu à témoigner la reconnaissance du peuple et du Gouvernement du Mali à l’endroit de l’humoriste ivoirien, Monsieur Adama DOLO dit Adama DAHICO.
La communauté invitée d’honneur de cette 7ème édition, la communauté Soninké du Mali a elle aussi reçu les hommages du ministre Andogoly GUINDO pour la qualité de sa participation remarquable au festival à travers l’ancien ministre Dr Abdramane SYLLA, Président de l’Association des Soninkés du Mali.

Image

Véritable carrefour de rencontres entre les communautés du Mali pour un dialogue fécond des cultures et de la cohésion sociale, l’organisation de cette 7ème édition du festival, qui marque la maturité de l’événement, après sept ans d’expériences, de rencontres, de brassage et d’intégration des communautés. Le ministre a également salué la détermination des festivaliers, venus des pays frères de la sous-région, notamment des pays membres de la CEDEAO, pour participer au festival qui est dédié au dialogue interculturel et en bravant l’embargo inhumain, illégal et illégitime que certains Chefs d’Etat de l’institution communautaire ont imposé au peuple malien.
Initié par l’association pour la sauvegarde et la promotion de la culture Dogon (Ginna Dogon), le festival Ogobagna, a constitué, durant une semaine, un espace d’exposition de savoir-faire, d’échanges et de rencontres culturelles entres les communautés du Mali et d’ailleurs.